Être travailleur autonome, c’est composer avec toutes sortes de situations d’affaires, des plus courantes aux plus improbables. Parmi toutes vos décisions, il y a peut-être des démarches que vous remettez à plus tard. Qu’en est-il par exemple de votre choix d’assurances pour vos activités professionnelles?

Voyez nos conseils tirés du blogue de La Capitale afin d’apprivoiser le sujet!

1. Communiquez avec votre assureur
  • Faites-lui savoir que vous travaillez désormais à votre compte, à la maison.

S’il connaît l’usage réel de votre résidence, il pourra mieux vous conseiller et adapter vos protections à votre situation. En cas de réclamation, vos biens professionnels seront ainsi couverts – sans que la fonction commerciale de votre maison (ou de votre appartement) nuise au traitement de votre demande.

  • Donnez-lui l’heure juste sur la valeur de vos biens.

Le Bureau d’assurance du Canada vous conseille de calculer la valeur de vos biens professionnels avant d’appeler un assureur : c’est ensuite plus simple de prévoir avec lui une protection suffisante.

Pendant vos calculs, tenez compte du matériel informatique, de votre mobilier, de vos outils de travail et de tout autre bien utile à vos activités.

  • Informez-le si vous utilisez votre véhicule pour le travail.

II adaptera votre protection d’assurance auto en conséquence.

  • Tenez compte avec lui du volet santé.

Au-delà des dommages matériels, les ennuis de santé et les accidents peuvent nuire à vos affaires et vous priver de revenus. Considérez les protections d’assurance vie ou une assurance santé ou invalidité : mieux vaut jouer de prudence!

2. Distinguez les formes de protections

En général, trois types de protection sont possibles pour les travailleurs et travailleuses autonomes. Avant de vous conseiller l’une ou l’autre, un assureur évalue divers critères comme la nature de vos activités, la fréquence des déplacements, la valeur de vos biens, etc.

a) La protection « biens à usage professionnel » incluse dans votre assurance habitation

Eh oui : la plupart des assurances habitation incluent une protection pour les biens rattachés au travail. Cette couverture pourrait suffire…

– si vous travaillez chez vous;
– si la valeur et la nature de vos biens respectent les critères d’admissibilité fixés par votre assureur.

b) Un avenant (une protection additionnelle) pour compléter votre assurance habitation

Au besoin, par exemple, cet avenant vous protégerait en cas de dommages causés à une autre personne lors de vos activités, qu’ils surviennent chez vous ou ailleurs.

c) L’assurance entreprise pour travailleur autonome

Vos besoins diffèrent? S’il constate que votre protection actuelle correspond plus ou moins à votre situation, votre conseiller en assurances vous proposera un produit conçu pour les travailleurs autonomes.

Voici des exemples de protections courantes :

  • Biens professionnels – en fonction de vos besoins
  • Couverture pour les comptes client, la caisse enregistreuse et les documents importants
  • Pertes de revenus et frais supplémentaires – ce genre de protection vous permet de reprendre rapidement vos activités après un imprévu (par exemple, un dégât d’eau).
  • Assurance responsabilité civile – cette protection couvre les dommages causés à autrui pendant vos activités professionnelles; elle peut s’appliquer à des produits vendus.

L’assurance entreprise pour travailleur autonome s’étend parfois aussi à d’autres risques, comme la détérioration de documents importants ou le bris d’équipements.

3. Demandez plus d’une soumission
  • Comme les produits d’assurance et leur souplesse varient d’un assureur à l’autre, demandez quelques soumissions et comparez les offres.
  • Allez au-delà des protections et de la prime payée : évaluez tout autant le service que les conditions de paiement. Comme des chaussures confortables, votre assurance doit vous convenir le mieux possible… et tout le monde n’a pas la même pointure!
  • Posez vos questions. Un conseiller en assurance doit avant tout vous renseigner et vous recommander les produits les plus adaptés pour vous protéger (vous et votre gagne-pain).

C’est réglé, vos assurances correspondent maintenant à vos vrais besoins? Avec ce souci en moins, il devient plus facile de faire tourner vos affaires à plein régime!

Profitez du partenariat entre Communauto et La Capitale!

Si vous êtes abonné Communauto, demandez une soumission d’assurance à La Capitale pour additionner les économies et les avantages sur vos assurances auto, habitation ou véhicules de loisirs!