Le 10 février dernier,  le Ministre des transports, M. Sylvain Gaudreault, présentait la Stratégie Nationale de Mobilité Durable. Pour la première fois, une stratégie nationale intègre les demandes que Communauto a faites au gouvernement du Québec depuis plusieurs années et lors de la consultation publique qui l’a précédé (voir le mémoire présenté par Communauto).

En voici quelques extraits :

« Le covoiturage et l’autopartage sont des options intéressantes et peu coûteuses pour compléter les efforts consentis en faveur du transport collectif. Le covoiturage et l’autopartage peuvent être développés en même temps que le transport en commun. Ils revêtent un intérêt particulier dans les secteurs non desservis par le transport en commun… 

[…]

une directive gouvernementale obligera les établissements des secteurs public et parapublic à réserver des places pour les voitures en autopartage. 

Les municipalités seront encouragées à prendre des mesures similaires. »

Transport et aménagement
Du côté des bonnes nouvelles, la planification commune de l’aménagement et des transports, tout comme l’optique de transférer des sommes excédentaires du PQI routier vers le maintien des actifs en transports collectifs, répondent aux demandes de longue date de TRANSIT.

« Nous restons sur notre appétit quant à savoir comment sera financé le développement de l’offre de service. Heureusement, le ministre s’est donné un échéancier serré qui apportera du financement dès 2015 », a renchéri Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville.

Si vous voulez mieux comprendre la portée de cette Stratégie dans son ensemble,  nous vous suggèrons de lire le réaction de Vivre en Ville et Transit / Équiterre.

Bonne lecture !