Bonne nouvelle pour tous les abonnés de Communauto qui utilisent les véhicules 100 % électriques de notre flotte !

Le maire de Montréal, M. Laurent Blanchard, le responsable du transport au comité exécutif, M. Réal Ménard, et, au nom des partenaires du Circuit électrique, le vice-président – Affaires publiques et gouvernementales d’Hydro-Québec, M. Pierre-Luc Desgagné, en présence de la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, accompagnée par M. Daniel Breton, député de Sainte-Marie-Saint-Jacques et adjoint parlementaire à la première ministre pour le volet électrification des transports annoncent que la Ville de Montréal se dotera de 80 bornes de recharge publiques qui seront installées majoritairement hors rue dans des terrains municipaux.

« Le Québec est en mode électrification des transports et je tiens à souligner les efforts tangibles de la Ville de Montréal et du Circuit électrique en ce sens », a affirmé la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois. Nous avons la chance de pouvoir compter sur une source d’énergie propre et renouvelable, et sur une expertise de premier plan afin de mettre sur pied une infrastructure de recharge publique nécessaire à l’arrivée des véhicules électriques sur nos routes. Ce projet d’avenir profitera à l’ensemble de la population. »

« Avec l’électrification des transports, on allie le développement économique et l’amélioration de l’environnement. En plus d’assurer la croissance des entreprises émergentes des composantes électriques et des entreprises de véhicules de transport, nous permettons de réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre. L’électrification des transports, voilà un créneau d’avenir pour des emplois structurants au Québec », a déclaré Martine Ouellet.

« Cette initiative de la Ville de Montréal cadre parfaitement avec la volonté du gouvernement du Québec de préconiser l’électrification des transports au Québec et d’en accentuer significativement le développement au cours des prochaines années », a ajouté Daniel Breton.

Lire la suite du communiqué >