Monsieur Luis Miranda, Maire de l’arrondissement d’Anjou et Monsieur Marco Viviani, directeur développement et relations publiques de Communauto, ont inauguré les trois premières stations de véhicules en libre-service à Anjou.

Les résidents de l’arrondissement d’Anjou peuvent désormais bénéficier de véhicules en libre-service mis à leur disposition dans trois stations différentes. Les espaces alloués à Communauto sont situés sur des terrains de stationnement municipaux : l’aréna Chénier, le terrain de tennis du parc des Roseraies et au nord de l’avenue de Chaumont, près de l’avenue Azilda. Trois véhicules de Communauto sont déjà disponibles et ce nombre augmentera au fil du temps, selon la demande.  L’arrondissement compte déjà près de 100 abonnés au service.  L’ouverture de ces points de service a été rendue possible grâce à la collaboration de l’arrondissement d’Anjou et de Communauto.

« L’arrondissement d’Anjou est ravi de collaborer avec Communauto. Nous n’avons aucun doute que ce nouveau service sera accueilli avec enthousiasme par plusieurs résidents. D’ailleurs, le Forum de discussion qui s’est tenu en septembre 2012 avec les citoyens et les représentants du milieu, dans le cadre de l’élaboration du Plan local de développement durable, nous a permis de constater un intérêt réel pour l’utilisation de véhicules en libre-service », a affirmé Luis Miranda, maire de l’arrondissement d’Anjou.

«L’autopartage est un élément important pour améliorer la mobilité des gens et réduire les impacts de l’automobile.  Pour maximiser les bénéfices sociaux, environnementaux et urbanistiques de l’autopartage, la collaboration des autorités publiques est essentielle. Nous saluons donc l’initiative de l’arrondissement d’Anjou»  a affirmé Monsieur Marco Viviani, directeur développement et relations publiques de Communauto.

Pour plus d’informations >